Mettre en scène

Savoir utiliser la couleur – Partie 2

3 commentaires

Voici la suite de l’article sur la couleur. Je vais vous expliquer aujourd’hui comment marier les couleurs entre elles, comment apporter des notes colorées sur vos photos, mais aussi comment faire une photo monochrome.

Marier les couleurs avec bon goût

Quelle que soit l’ambiance, vous devez toujours choisir les couleurs par rapport à votre plat pour qu’il soit mis en valeur !

Pour éviter les fausses notes, il existe une représentation circulaire des couleurs qui permet d’apprendre à les associer. Nous appelons cet outil le cercle chromatique :

photo3

Dans sa version simplifiée, comme ici, il représente :

  • Les couleurs primaires : le rouge, le bleu et le jaune. Nous les considérons comme des couleurs “parents” puisqu’elles ne peuvent pas être obtenues par mélange.
  • Les couleurs secondaires : le orange, le violet, le vert. Elles s’obtiennent en associant les deux couleurs primaires adjacentes. Par exemple, le violet résulte du mélange de bleu et de rouge.

L’harmonie des couleurs se crée par la présence de deux couleurs voisines (rouge/violet, vert/jaune). Elle apporte une sensation d’équilibre.

Le contraste s’affirme par la présence de deux couleurs opposées (bleu/orange, rouge/vert). Cette rencontre couleur chaude / couleur froide va produire des images à fort impact. En choisissant des couleurs complémentaires, vous dynamiserez votre composition.

Si vous ne vous sentez pas très à l’aise avec le choix des couleurs, je vous conseille de commencer avec l’ajout d’une seule couleur, puis deux. Faites vraiment attention aux fausses notes.

photo4

Pour déterminer les tonalités de votre mise en scène, vous devez avant tout prêter attention aux couleurs de votre plat et développer votre palette sur cette base. Cherchez à accorder votre décor sur le principe de l’harmonie ou du contraste, selon l’ambiance que vous souhaitez transmettre.

Pour une même teinte de couleur, ses variations de luminosité et de saturation ne vont pas apporter le même message.

Si votre plat présente assez peu de couleurs, comme un velouté de pomme de terre ou un gâteau au chocolat, vous pouvez enrichir votre photo en utilisant un support, des serviettes ou une vaisselle qui trancheront avec sa monotonie.

Sur la photo ci-dessous, j’ai réveillé cette recette fade (car blanche) par l’ajout d’une serviette colorée et d’éléments décoratifs disposés sur la soupe.

IMG_5793

En revanche, avec une recette plus colorée (par exemple, une salade composée), optez pour une mise en scène plus sobre aux tonalités plutôt neutres qui seront plus appropriées pour tenir un rôle d’arrière-plan et souligner votre plat.

IMG_9900 (2)

Bien sûr, ces pistes chromatiques ne sont pas à appliquer à la lettre. Vous pouvez tout à fait coordonner un plat aux tonalités neutres avec un décor sobre comme ici :

(Je voulais conserver la douceur de cette recette en utilisant uniquement des tonalités neutres.)

tissus2

Ou apporter des notes de couleurs en lien avec un plat coloré comme ici.

IMG_5160

Voyez la couleur et pensez-la comme un élément à part entière de votre mise en scène pour donner une image forte. Par sa présence, il vous sera possible de guider le regard de votre spectateur grâce à une hiérarchisation des couleurs :

  • Les couleurs vives l’emportent sur les couleurs pastel.
  • Les couleurs chaudes dominent les couleurs froides.
  • Les couleurs claires ont un impact plus fort sur les couleurs sombres.

Nous avons évoqué la présence des couleurs dans vos photographies mais qu’en est-il du noir et du blanc ?

Le blanc valorise les autres couleurs mais a tendance à les éclaircir.

IMG_3225
Quant au noir, il est synonyme d’élégance et de chic. Il mettra en valeur vos sujets colorés et fera exploser leurs couleurs dans votre composition.

IMG_7332

Associer les couleurs, trouver la bonne harmonie, transmettre le message adéquat sont des étapes extrêmement intéressantes qui font appel à votre âme d’artiste, à votre sensibilité. Commencez par l’ajout de petites touches de couleur pour vous familiariser. Au fur et à mesure de vos essais, cherchez à enrichir votre composition par l’association de couleurs plus vives et plus lumineuses.

Comment ajouter de la couleur ?

Il y a plusieurs possibilités pour ajouter de la couleur dans votre mise en scène.

  • Si vous faites le choix de prendre un fond coloré, faites-attention à ce que la photo ne soit pas trop chargée. Il est un peu plus difficile de faire les bons choix en partant d’une base qui amène déjà un certain impact visuel.

choux

  • Les tissus et torchons. Il est assez rare que je ne me serve pas de tissus pour apporter de la couleur à mes scènes. Vous pouvez les placer soit en-dessous de votre plat, soit à côté, soit dans le fond.

IMG_7058

  • La vaisselle. Une assiette, des couverts, des verres peuvent aussi apporter des notes de couleurs en mettant en valeur votre recette assez facilement.

IMG_8673

  • Les ingrédients. Les ingrédients qui rentrent dans la composition de votre recette peuvent aussi donner une touche de couleur très appréciable sur votre photo.

charlottine-mure-myrtille-cassis

Quid de la monochromie ?

La monochromie se caractérise par l’emploi d’une couleur unique. Elle ne signifie pas nécessairement proposer que l’image sera monotone. Au contraire, elle peut apporter une autre dimension à vos photos culinaires.

Cette composition atypique amène une unité visuelle entre votre plat et les éléments qui l’entourent. Toute la difficulté réside dans la gestion des différentes tonalités de la couleur choisie. Il ne faudrait pas “endormir” l’œil de votre spectateur. Essayez autant que possible de jouer sur les oppositions tons clairs / tons foncés et couleurs vives / couleurs pastels. Vous obtiendrez un joli camaïeu pour votre composition.

Ce style photographique n’est pas forcément un exercice aisé. À partir de votre plat monochrome, vous devrez choisir un fond, de la vaisselle, des accessoires, des tissus dans la même teinte et vous concentrer sur ce travail d’harmonie des couleurs.

Toutes peuvent être utilisées dans une photographie monochrome, mais certaines fonctionnent mieux que d’autres. Le jaune peut rapidement fatiguer les yeux, il vaut mieux l’éviter. Le noir et le blanc ne sont pas évident à valoriser sans une bonne maîtrise de la lumière.

Pour vous essayer à la monochromie, commencez par des couleurs simples, plutôt neutres et faciles à harmoniser comme un camaïeu de marron. Cette couleur à elle seule est une invitation à la gourmandise. La recherche des accessoires sera également plus facile à effectuer : un couvert en bois, un tissu marron, une planche… Nous avons tous ce genre d’ustensiles dans nos cuisines.

Pour cette photo ci-dessous, j’ai voulu une ambiance monochrome en partant sur la tonalité beige de ces crèmes au café. J’ai marié accessoires et fond dans des tons plus ou moins sombres afin de faire ressortir ces crèmes. Voyez le nuancier juste en-dessous de la photo qui présente la déclinaison du beige du plus foncé au plus clair. 

photo6

Au fil de vos essais, orientez-vous peu à peu vers des couleurs plus vibrantes qui vous inspirent et que vous pouvez mettre en scène. Car il ne suffit pas d’avoir l’idée, il vous faut les accessoires appropriés. Laissez-vous guider par votre créativité pour mettre en avant votre plat et rendre votre scène gourmande et attractive.

Sans pour autant être à 100% monochrome, vous pouvez obtenir une dominante de couleur et apporter des petites touches d’une autre couleur comme sur la photo ci-dessous. La dominante est clairement le orange mais j’ai ajouté quelques notes de verts.

IMG_5634

Et côté post-traitement ?

Pour mettre davantage en valeur vos photos, n’oubliez pas de passer par la case post-traitement. La retouche va permettre de sublimer les couleurs, de les intensifier (attention, toujours avec délicatesse !) voir de les modifier un peu.

En effet, il m’arrive parfois de modifier légèrement la colorimétrie d’un élément pour qu’il soit parfaitement raccord avec le reste de la scène. Là, encore, il faut avoir la main légère pour que cela reste naturel.

Sur la photo ci-dessous, afin d’être vraiment en harmonie avec mon fond, j’ai corrigé légèrement la couleur de l’assiette afin d’être dans les mêmes tons.

photo7

3 Commentaires

  1. J’adore la photo culinaire et je trouve ton article très intéressant ! Par contre je cherche désespérément des supports en bois foncé (comme sur la première grande photo ici, où on voit la cuillère à gauche en gros plan), je ne sais pas du tout vers quoi me tourner (planches pour parquet, planches à découper, autres ?) ni où les trouver. Tu pourrais me conseiller ? Le support de cette photo-là par exemple, tu sais où tu l’as trouvé ?

  2. Bonjour Virginie…Merci pour ces bons conseils. Les explications sont claires et les exemples apportés par les photos, afin de mieux comprendre, sont superbes !
    J’adore ce site et je le met en favoris.

    Merciiii

Laisser un commentaire