Mettre en scène

Stylisme culinaire : mettez vos plats en valeur !

6 commentaires

Le stylisme culinaire est une étape primordiale lorsque vous souhaitez photographier vos plats. La gourmandise naît en premier du regard, puis se développe avec l’odorat et s’achève par la dégustation. Quand vous feuilletez un livre de cuisine, souvent c’est la photo qui va déclencher votre envie de la réaliser à votre tour. Par l’intermédiaire de nos photos, nous amorçons le premier pas vers l’envie de goûter une recette. Quelle que soit votre mise en scène, le point fort de l’image reste le plat. Aussi, il doit paraître le plus gourmand possible ! Je vous donne toutes les pistes pour embellir facilement vos recettes.

Les caractéristiques de votre plat

Pour mettre en avant les qualités de votre plat, vous devez prêter attention à ses caractéristiques, qu’elles soient gustatives, olfactives ou visuelles. Comment peut-il être mis en valeur ? Qu’est-ce qui fait son intérêt ? Que souhaitez-vous mettre en avant ? Comment le rendre appétissant ? Telles sont les quelques questions à vous poser lorsque vous êtes face à votre plat.

Faites appel à vos sens (la vue, le goût et l’odorat) et inspirez-vous des images que cela vous évoque pour traduire votre ressenti. Cette approche peut vous sembler abstraite. C’est pourquoi, je vous invite à qualifier votre sujet pour vous aider à représenter des sensations en images. Par des associations de mots et d’idées, vous allez essayer de trouver le stylisme culinaire en accord avec ces émotions sensorielles.

Quelques exemples :

  • Aérien ? Cherchez le volume dans votre présentation, photographiez cette texture mousseuse par un jeu de lumière et placez des matières légères et transparentes au sein de votre décor.
  • Glacé ? Cette sensation peut être révélée par une ambiance bleutée ou par la présence de glace pilée.
  • Acidulé ? Ce n’est pas tant sur la présentation que vous allez jouer mais plutôt sur la mise en scène qui viendra souligner cette impression. Utilisez par exemple des assiettes colorées et des couverts en plastique acidulés.
  • Crémeux ? Dans ce cas, c’est la texture qui vous intéresse. Mettez-la en avant sur votre image en la présentant clairement à votre spectateur. Réunissez en parallèle des éléments naturels pour une ambiance feutrée.
  • Moelleux ? Réalisez une ambiance très cocoon avec des matières douce, des couleurs tendres

Prenons un exemple encore plus concret avec ces esquimaux. Leur fraîcheur va être soulignée très simplement par l’ajout de glace pilée et d’un peu de givre sur les esquimaux. Et parce que c’est une recette estivale, j’ai choisi un tissu fleuri comme fond. J’aurai pu renforcer cette impression de fraîcheur en mettant plutôt un tissu bleu clair.

IMG_0008 copie

Astuces de stylisme

Quelques touches décoratives

Il suffit de très peu de choses pour améliorer l’esthétisme d’une recette. Quelques herbes fraîchement ciselées et déposées à la dernière minute donnent une jolie couleur et rendent un plat plus appétissant. Soyez cohérent dans les choix que vous ferez : de la coriandre pour un tajine, quelques feuilles de menthe pour un taboulé, du persil pour un osso buco, de la ciboulette ciselée pour une salade… Les herbes doivent être les plus fraîches possibles. Pour décorer un plat mijoté, souvent monotone, préférez du thym frais aux branches défraîchies qui ont servi à la cuisson.

IMG_9628

Les épices, le poivre concassé, les baies roses, la fleur de sel, les graines de sésames sont également des éléments qui embellissent un plat. Ils ajoutent aux recettes de la texture, de la couleur, du contraste toujours plus gourmands.

Pour les recettes sucrées : du cacao en poudre ou du sucre glace sur un gâteau, des zestes d’agrumes ou de la menthe pour des desserts fruités, de la cannelle pour les recettes épicées.

IMG_2579

De la brillance

Les images culinaires font appel à nos sens gustatifs. De ce fait, un plat tout juste servi et prêt à être dégusté doit sembler luisant, signe qu’il n’a pas attendu 1 heure avant d’être photographié. Une viande doit paraître moelleuse, les légumes savoureux et les fruits juteux. Sans brillance, un plat peut sembler terne, sec et sera moins esthétique. L’astuce consiste donc à badigeonner avec un pinceau vos ingrédients d’un peu de sauce, de sirop, d’huile, de jus ou de vinaigrette qui accompagnent le plat. Ayez donc toujours à portée de main un pinceau pour corriger la brillance du plat lorsque c’est nécessaire.

Pour les sauces, si elle est onctueuse ou crémeuse, déposez-la avec une petite cuillère de manière à ce qu’elle vienne envelopper les ingrédients sans les noyer.

Sirupeuse ou fluide, arrosez-la sur votre recette régulièrement pour toujours obtenir cette effet luisant.

IMG_5320

Un plat sans sauce peut tout à fait être mis en valeur avec une très fine couche d’eau vaporisée, juste ce qu’il faut pour le rendre plus appétissant. Il en est de même avec les pâtes qui sèchent rapidement à l’air ambiant ce qui leur confère un aspect collant. Badigeonnez-les régulièrement d’un peu d’eau.

Pour les desserts fruités, et plus particulièrement les tartes, clafoutis et tatins, vous pouvez opter pour du miel chauffé ou un sirop de sucre badigeonné au pinceau à la dernière minute.

IMG_5676

Il n’est pas question de tromper votre spectateur mais de sublimer simplement la réalité pour que votre recette corresponde visuellement à son intérêt gustatif.

Le rappel des ingrédients

De la même manière que nous pouvons le faire au sein d’une scène, il est tout à fait possible, voire conseillé dans certains cas, de décorer votre plat d’ingrédients qui l’ont composé dans la mesure du possible. Cela marche notamment très bien pour les soupes, les smoothies et les cocktails fruités. Les recettes présentant peu de reliefs sont mises en valeur par la présence de texture et de volume. Ce sont aussi des notes de couleur toujours appréciables.

Vous pouvez tout à fait préférer une décoration avec des ingrédients complémentaires aux saveurs de votre recette. Sublimez-la comme un chef le ferait dans son restaurant. Offrez à votre spectateur une image qui donne envie de croquer dedans.

Ce gaspacho, ci-dessous, ne présentait assez peu d’intérêt sans sa décoration. Avec l’ajout de rondelles de radis, de dés de concombre, de feuilles de mâche, la recette est plus appétissante. Un tour de moulin à poivre termine la présentation de cette simple soupe.

gaspacho

Dans un autre genre, voici ci-dessous, des petites tartelettes feuilletées garnies d’un confit d’endives au sirop d’érable. Voyez à gauche. La recette a été prise en photo telle qu’elle était présentée une fois cuite. Finalement, telle que je l’aurais servie à mes invités.

Mais regardez à droite. En ajoutant une ou deux petites gouttes de sirop d’érable, tout de suite cela amène de la couleur, de la brillance et une touche gourmande supplémentaire. Ce n’est que deux petites gouttes, mais elles rappellent tout de même la présence du sirop d’érable dans la recette.

goutte-sirop-erable

Une présentation miniaturisée

La présentation de vos recettes va dépendre du message que vous allez vouloir passer. Un plat convivial se présentera plutôt dans sa cocotte de cuisson ou une assiette de service. Cependant, la présentation en portions individuelles est intéressante pour donner un effet “dinette” à votre scène. Les petits contenants offrent un esthétisme intéressant. Présentez vos salades dans des verrines, vos mijotés dans des cocottes ou des tajines individuels, vos fondants au chocolat dans des tasses à café. Détournez vaisselles et contenants pour les utiliser autrement et donner de l’originalité à vos photographies.

J’aime proposer des soupes, des plats en sauce ou des gratins dans des petites cocottes. La miniaturisation de la vaisselle offre une vision plus enfantine de nos recettes. Ne dit-on que tout ce qui est petit est mignon ?

plat-mijote

Disposez les ingrédients un à un

L’esthétisme d’un plat repose sur la mise en place des ingrédients qui le composent. La salade composée en est un parfait exemple. Plutôt que de la présenter déjà mélangée et assaisonnée de sa vinaigrette, elle sera plus harmonieuse si vous disposez les ingrédients individuellement dans une assiette avant d’ajouter la vinaigrette par-dessus au dernier moment. Vous devez considérer votre plat comme un tableau que vous structurez par des textures, des couleurs, des volumes et des formes.

ingredients

Trichez un peu, on ne vous en voudra pas

Si un plat n’est vraiment pas joli à la fin de la cuisson parce que les légumes ont perdu leurs jolies couleurs, trichez un petit peu. Disposez des légumes préalablement cuits à l’eau ou photographiez à mi-cuisson ! Tout dépend de la recette.

Ci-dessous, les agrumes cuits avec la viande avaient perdu de leur belle couleur. Pour donner du peps à la monotonie de ce plat, j’ai préparé quelques suprêmes que j’ai déposés au dernier moment dans l’assiette de présentation.

Fig02-35

Pour ce plat ci-dessous, je l’ai photographié avant qu’il ne soit complètement cuit, j’ai ajouté les quartiers de pommes et les pousses d’épinard bien frais pour un plat joliment coloré avant de poursuivre la cuisson de quelques minutes.

IMG_3837

Ajoutez quelques touches décoratives à l’assiette

Lorsque vous présentez un dessert à l’assiette, pensez à décorer l’assiette en ajoutant un filet de coulis, quelques points de sauce caramel, un peu de sucre glace ou de cacao en poudre, quelques morceaux de fruits… toujours en lien avec la recette que vous photographiez.

dômes-fruits-rouges

cheesecake-zebrure

Mettez en scène votre recette

Mettez en scène votre recette de façon à la présenter telle que vous allez la déguster, le rendu sera plus convivial et suscitera certaines émotions à vos lecteurs.

Trempez un sablé dans un bol de chocolat. Faites couler sur vos pancakes une sauce caramel. Présentez votre part de tarte avec une boule de glace. Croquez dans un part de gâteau. Tous ces petits détails confèrent plus de gourmandise et de vie.

IMG_4657

IMG_3790

Montrez ce qui est caché

Vous promettez un cœur coulant pour votre gâteau ? Ne frustrez pas votre lecteur et montrez lui ce qu’il veut voir ! 🙂

D’une manière générale, tout ce qui est caché doit être montré, si vous le pouvez. Vous connaissez votre recette pour l’avoir faite mais, pensez que la personne qui regardera vos images va vouloir la découvrir à son tour. Présentez ce qui fait la caractéristique de votre plat : la garniture d’une tourte, la texture d’un gâteau, les étages d’une lasagne. Vos images seront plus intéressantes si elles sont plus informatives.

IMG_3742

Quelques accessoires à avoir

Pour finir cet article, je vous propose une petite liste d’accessoires indispensables à avoir à côté de soi pendant les photos :

  • Un pinceau pour redonner un peu de brillance, remettre un peu de sauce.
  • Une pipette ou une seringue pour déposer un filet de sauce pour décorer l’assiette ou pour garnir un sandwich par exemple.
  • Des cotons-tiges, feuilles de papier absorbant avec un peu d’eau pour nettoyer les tâches de sauce, les petites salissures sur l’assiette.
  • Un petit couteau pour couper, trancher, etc…
  • Des ciseaux pour découper des herbes.

6 Commentaires

  1. Parfait article pour tous ceux qui veulent progresser dans la mise en scène de leurs photos… je rajouterais un brumisateur dans les accessoires, afin de déposer quelques fines gouttelettes sur un fruit ou un légume et renforcer l’effet de fraîcheur…

  2. Merci pour l’intégralité de ce blog, pour tous ces articles remplis de bons conseils et bonnes idées ! J’ai adoré cet article en particulier. Je pense que l’objectif est atteint parce qu’il donne envie de faire des photos, je me retiens d’aller chercher mon réflexe d’ailleurs. En tout cas, ce qui m’impressionne, c’est la qualité de la lumière, les photos sont vraiment sublimes.

Laisser un commentaire