Comprendre les bases techniques

Les 3 modes d’exposition créatifs

3 commentaires

À partir du moment où la photographie vous intéresse, il est recommandé de renoncer aux modes automatiques au profit de modes plus créatifs. Nous en distinguons trois : le mode Priorité Vitesse, le mode Priorité Ouverture et le mode Manuel. Ils vont vous aider dans votre progression et vous permettront d’utiliser au mieux votre appareil photo. Je vous les présente aujourd’hui !

Ces modes sont souvent sélectionnables grâce à une molette situé sur votre appareil photo (cf la photo ci-dessus)

Mode Priorité Vitesse (TV ou S)

Ce mode vous offre la possibilité de pouvoir régler manuellement la vitesse. Votre appareil photo adaptera l’ouverture idéale en fonction de votre choix et des conditions de luminosité. Quant à la sensibilité, c’est à vous de la choisir.

Le curseur d’exposition peut également influencer le choix de l’ouverture. Que vous décidiez de le laisser sous le 0 ou de le déplacer à droite ou à gauche pour ajuster la luminosité, vous allez fixer un objectif à atteindre pour votre appareil.

Par exemple, si je souhaite utiliser une vitesse de 1/200 s, mon boîtier me propose une ouverture de f/4 pour une exposition non corrigée.

Si je déplace mon curseur vers la droite de deux crans, je demande une surexposition de mon image. L’ouverture est alors à f/2.5.

Si je demande une sous-exposition et que je déplace mon curseur vers la gauche de deux crans, l’ouverture proposée est de f/5.

Quand l’utiliser ?

Le mode Priorité Vitesse risque d’être assez peu utilisé dans le cadre des photographies culinaires. Cependant, si vous souhaitez figer du sucre qui coule, un fruit qui tombe, une main qui mélange, ce mode va vous faciliter la gestion du mouvement sans que vous ayez à vous soucier de l’ouverture.

Limite de ce mode

Ce mode possède ses limites, liées notamment à l’ouverture minimale et maximale de votre objectif. Si l’ouverture nécessaire ne peut être obtenue pour une vitesse choisie à cause d’une lumière trop forte ou trop faible, votre appareil ne manquera pas de vous le signaler. Vous devrez alors revoir vos réglages.

Mode Priorité Ouverture (Av ou A)

Le mode Priorité Ouverture fonctionne sur le même principe que le mode Priorité Vitesse, à la différence que vous allez gérer uniquement l’ouverture. C’est donc sur la profondeur de champ, uniquement, que vous allez travailler, sans prêter attention au réglage de la vitesse. Cette fois encore, l’appareil photo va prendre en compte la position du curseur d’exposition pour ajuster la vitesse.

Quand l’utiliser ?

Ce mode est particulièrement adapté pour vos photographies de plat puisque vous allez pouvoir contrôler la profondeur de champ pour mettre votre sujet en valeur. C’est un bon moyen d’appréhender les possibilités d’ouverture de votre objectif.

Limite de ce mode

À l’instar du mode Priorité Vitesse, le mode Priorité Ouverture présente aussi des limites dans son utilisation.  Il se peut que la vitesse nécessaire ne puisse être obtenue pour l’ouverture choisie dû à des conditions de lumière trop fortes ou trop faibles.

Mode Manuel (M)

Sûrement le plus complexe des trois modes présentés puisque vous disposez d’une liberté totale pour gérer la vitesse, l’ouverture et la sensibilité. C’est à mon avis, le mode qui offre la meilleure formation possible en vous forçant à réfléchir aux conséquences de l’un ou l’autre des réglages. Dès lors que vous maîtrisez le mode manuel, les fondamentaux techniques n’auront plus de secrets pour vous et vous vous sentirez à l’aise avec votre appareil photo.

Cependant, vous allez être guidé grâce au curseur d’exposition, qui dans le cas du mode manuel, va vous servir de mesure. Il indiquera si votre image sera correctement exposée ou non. Attention toutefois à cette mesure qui n’est pas à suivre au pied de la lettre. Elle est simplement une indication.
Pour vos premières prises en main, et même après, voici une liste de questions à vous poser avant chaque réglage qui simplifieront l’utilisation du mode manuel.

Votre sujet est-il en mouvement ou immobile ?

  • En mouvement, vous allez en premier choisir la vitesse optimale pour figer le mouvement, puis adapter l’ouverture pour réajuster l’exposition.
  • Immobile, vous allez choisir l’ouverture puis adapter la vitesse pour corriger l’exposition. Demandez-vous alors quelle profondeur de champ vous souhaitez obtenir. Si pour l’ouverture sélectionnée, la vitesse est trop lente pour être prise à main levée, deux choix s’offrent à vous :

Quand l’utiliser ?

Je conseille ce mode si vous avez une réelle motivation de progression et que vous souhaitez vous affranchir des automatismes des autres modes de l’appareil photo.

Limite de ce mode

Les seules limites à ce mode sont vos connaissances des fondamentaux techniques et de l’utilisation de votre appareil. Au début, vous risquez de mettre du temps à chercher comment obtenir un rendu précis et sur quels boutons appuyer pour y parvenir. Cependant, vous acquérez rapidement les bons réflexes.

3 Commentaires

  1. Je dois vous avouer et vous remercier..car c’est depuis vous que je photo plusieurs fois en M..

    J’ai souvent utilisé AV..mais jamais avec les résultats de M.

    Merci..

    en ce moment.. je songe ..

    j’ai deux caméras..(DSLR)..qui datent de 7 ans au moins..
    je m’interroge..

    DSLR full frame..ou un Mirrorless?
    La photographie m’apporte tellement de plaisir..et occupe une belle portion de mon temps depuis ma retraite forcé.

    1. Bonjour Monique,

      Qu’est-ce que tu as comme reflex actuellement ?

      J’ai écrit ce matin justement un article sur le choix du matériel que je publierai plus tard.

      Qu’est-ce qui te donne envie d’investir dans un hybride ? Son poids, j’imagine ?
      Il existe actuellement sur le marché de très bons hybrides. J’en ai un depuis quelques mois (le lumix G de Panasonic). Je ne voulais plus avoir à transporter mon gros reflex et tous mes objectifs qui pèsent des tonnes à chaque fois que j’allais me balader ou que je partais en vacances. Mon dos, mes épaules et mes bras ne peuvent plus. Et je suis vraiment ravie de l’hybride.

      Il est évident que je vois une différence de qualité entre l’hybride et le reflex. En même temps, ils n’ont pas le même prix non plus. Mais la qualité est tout de même très très sympa avec l’hybride et si tu optes pour des objectifs lumineux, tu obtiendras de très jolis flous d’arrière-plan.

  2. Merci pour cette explication claire.
    Lire tes conseils me donne des bases essentielles qui j’espère vont me donner l’impulsion de progresser.

Laisser un commentaire